Qui sont les blogueuses ?
Nous voici, trois citoyennes lavalloises motivées à changer les choses un pas vert à la fois :

Diane Mongeau

Magalie Patenaude

Ariane Massicotte

 

 

 

 

 

 

Dans ce blogue, nous souhaitons partager avec vous nos expériences, nos trucs et nos astuces en vous dévoilant la transformation de nos habitudes de vie vers des pratiques plus durables et saines pour l’homme et son environnement.


Comment a-t-on eu le déclic d’initier ces changements dans nos vies ?

Diane :
Mon déclic pour la cause environnementale a eu lieu il y a quelques années suite au visionnement du film En Quête de Sens. Je suis sortie de la salle de cinéma sans mots tant le message m’avait touchée profondément. Quel sort réserve-t-on à la planète et par conséquent à ceux qui y vivent ? Que désire-t-on léguer à nos enfants et aux générations futures ? Ne pourrait-on pas ralentir la course folle qui guide actuellement nos vies pour atteindre un mieux-être individuel, collectif et planétaire ?

C’est cette réflexion qui m’a menée à instaurer de nombreux changements dans mon quotidien au fil des mois et la raison pour laquelle je désire maintenant partager mon expérience par l’entremise de ce blogue et d’une conférence que j’offre.  Dans cette conférence j’aborde le thème du Zéro Déchet, mais je parle aussi des avantages de tendre vers la simplicité pour avoir une vie davantage centrée sur ses valeurs personnelles.

Que vous soyez une entreprise, un organisme ou une association, je vous invite à communiquer avec moi pour avoir plus d’information par l’entremise de Facebook ou par courriel : citoyenneenaction@gmail.com

Logo de Diane Mongeau

Et pourquoi pas vous servir de cette conférence Zéro Déchet comme activité de levée de fonds pour votre organisme ?

Je crois sincèrement que c’est l’ensemble de chacun de nos petits gestes « verts » qui fera la différence.

Magalie :
Et bien de mon côté, j’ai eu le déclic en lisant le livre Zéro déchet de Béa Johnson. Si une famille de quatre personnes pouvait avoir moins d’un kg de déchets par année, beaucoup de personnes peuvent suivre leur exemple et pourquoi pas moi? C’est à ce moment que j’ai réalisé que j’étais informée et conscientisée au niveau de l’environnement, mais que dans la vie de tous les jours, je pouvais faire beaucoup plus pour réduire mon empreinte écologique. J’ai alors fait le choix de changer pour que mes actes soient davantage en lien avec mes pensées environnementalistes, car au fin fond de moi, je veux ÊTRE plutôt qu’AVOIR.

Depuis ce moment, je change peu à peu mes habitudes de vie en posant des gestes concrets afin de mettre en pratique la théorie que je capte en continue.


Sur quoi allons-nous focaliser ?

Nous avons décidé de concentrer nos actions pour tendre vers 3 éléments :

  • le zéro déchet
  • la simplicité volontaire
  • l’autosuffisance

Ariane :

Ma prise de conscience ultime s’est faite lors de la Conférence de Paris sur le climat en 2015. J’ai réalisé que notre planète, celle dont nous dépendons tous, allait mal, très mal et qu’il fallait s’unir pour trouver des solutions rapidement! Étant maman de 2 enfants, il était impératif pour moi de faire tout en mon pouvoir pour leur laisser la Terre dans le meilleur état possible.

Comme toutes les petites actions comptent, j’ai décidé de commencer par donner l’exemple en tendant graduellement vers le zéro déchet et en économisant les ressources de notre planète par un mode de vie plus simple, sans consommation excessive. De plus, j’ai commencé à m’impliquer auprès d’organismes comme PlantAction et le Quartier Vert du Marigot et auprès du Mouvement en Harmonie avec la Terre pour agir à une plus grande échelle. J’espère que par nos actions individuelles et collectives, nous ferons parti de la solution!


En résumé


Pour toi > pour moi > pour nous,
pour la Terre > pour les générations futures,
changeons et évoluons un pas vert à la fois…