En harmonie avec la terre

Citoyennes lavalloises en action

Un Halloween effrayamment écolo !

L’Halloween, c’est assez difficile à éviter lorsque l’on a des enfants… Les jeunes trippent, ont plein de sucre dans le sang, les parents se font des compétitions de décorations quitte à sacrifier les études du petit dernier, etc.  Par contre, autour de chez moi, il y a pratiquement aucune maison de décorée. Tout le monde va dans les rues abritant des familles disons…plus aisées. C’est un tantinet triste, car on s’éloigne de l’Halloween de mon enfance où on marchait (oui, oui, marcher!) dans les rues proches de sa maison, on allait montrer notre costume aux voisines et on ramassait une quantité de bonbons raisonnable qui ne durait pas jusqu’à l’Halloween d’après… Bref, un peu de simplicité serait de mise ! On pourrait alors revenir aux bricolages d’enfants collés dans les fenêtres au lieu d’avoir une araignée gonflable de 8 pieds sur le balcon. L’Halloween n’est certainement pas une fête très écolo, mais il existe tout de même quelques astuces qui nous permettent de s’en sortir un peu mieux.

Les déguisements :

Premièrement, ça coûte cher, ça dure pas longtemps parce qu’ils grandissent trop vite et en plus, si on l’achète trop d’avance, il y a 90% de chance qu’ils changent d’idée et refusent de le porter. Alors, depuis quelques années, j’en trouve facilement dans les bazars ou sur kijiji à des prix plus qu’acceptables. Cette année, j’en ai emprunté d’une connaissance…après tout, cela ne dure qu’une soirée !! De plus, c’est souvent les déguisements faits maison qui sont les plus originaux et qui surprendront le plus. Parce que se déguiser en bol de céréales, en boîte de «kleenex» ou en bloc Légo, c’est pas mal plus drôle qu’en princesse. Pour une foule d’idées de déguisements à fabriquer soi-même, pinterest est, comme toujours, une source intarissable d’idées.

Les décorations :

mes décorations faites maison

Mes décorations «faites maison»

Comme vous avez pu comprendre, je pense qu’on pourrait aisément revenir à des décorations plus raisonnables et beaucoup plus écologiques. Un «minion» gonflable déguisé en citrouille, c’est peut-être pas nécessaire. Pensons décroissance! L’année dernière, je me suis bricolée avec du vieux bois une araignée ‘’géante’’ et un fantôme. On utilise ce qu’on a sous la main: un vieux drap fait un super fantôme, du vieux linge pour faire un épouvantail ou un mort vivant… le tour est joué! Pour la citrouille, on la découpe seulement 1 ou 2 jours d’avance afin de pouvoir la cuisiner après l’Halloween. On peut aussi éviter de la couper en la déguisant en momie ou en sorcière. En faisant ses décorations soi-même, il est alors facile de faire participer les enfants qui seront vraiment fiers de montrer leurs réalisations à leur famille et amis. Tout le monde est gagnant.

Les bonbons :

Le grand mystère… Étant en transition vers un mode zéro déchet, je sais pertinemment que ma poubelle va être remplie d’emballages de bonbons après l’Halloween 🙁 … Mais bon, je peux toujours essayer de limiter le nombre de déchets que ma distribution de bonbons va générer. Je privilégie alors les friandises emballées dans des boîtes de carton comme les «glossette», «smarties» ou «cigarettes Popeye». On peut aussi acheter en vrac des petits chocolats d’Halloween enveloppés dans un papier d’aluminium. En faisant une grosse boule avec tous les papiers, ils pourront être recyclés. Aussi, je sais à quel point les enfants aiment ouvrir les petits sacs remplis de bonbons. Comme je refuse d’acheter ces sacs, je récupère ceux que mes enfants ramassent dans leurs collectes pour ensuite les réutiliser l’année suivante. C’est toujours mieux que rien ! On peut aussi vider notre pot de petit change et donner des sous !

Pour la planète, il serait effectivement temps de repenser un peu l’esprit de cette fête et de changer nos traditions. Je dois avouer que ce n’est pas facile étant donné tous les bons souvenirs que j’ai de ces soirées. Et vous, avez-vous des trucs pour avoir un Halloween plus écolo ?

 

 

4 Comments

  1. Bravo Ariane pour cet article intéressant!

    Je suis d’accord avec toi: la fête d’Halloween est devenue une vraie compétition dans certains quartiers tant en ce qui a trait aux décorations, aux costumes et à la grosseur des sacs de bonbons. Certains parents amènent leurs enfants en voiture vers les demeures les plus décorées afin de récolter le plus de bonbons possible. Pourquoi les inciter à ramasser autant de sucreries alors qu’il faut les empêcher ensuite de trop en manger de peur qu’ils soient malades?
    Bien sûr, les enfants aiment les bonbons mais il me semble que ce serait mieux pour eux et pour la planète si on donnait simplement un ou deux bonbons à chacun au lieu des petits sacs bien garnis. Cela diminuerait l’apport de sucre et de plastique.
    Autre point: Je pense que les enfants de moins de deux ans ne sont pas à leur place dans la rue le soir de l’halloween. Ils n’apprécient pas revêtir un costume, ni voir et entendre les monstres excités et les inconnus . Alors pourquoi les y forcer et les faire pleurer? De plus on économise le prix d’un costume!
    En ce qui a trait à la journée costumée à l’école: c’est souvent un casse-tête pour les parents qui doivent trouver deux idées de costume: un léger pour l’intérieur et un autre plus chaud pour le soir. Il me semble que pour l’école, l’enfant pourrait arborer simplement un élément de déguisement tel un maquillage, un masque, une ceinture spéciale ou un collier original. Cela pourrait même être fait à l’école lors d’un cours d’arts plastiques. Bien sûr, il faudrait pour cela que les parents obtiennent la collaboration de la direction de l’école. Ainsi ce serait plus simple pour tous et probablement aussi amusant pour les enfants.
    BON HALLOWEEN!
    Christiane M.

    • Ariane

      13 octobre 2018 at 14 h 11 min

      Merci pour le commentaire Christiane. Il est vrai qu’il y a beaucoup de surabondance à l’Halloween, un peu plus de simplicité serait bienvenue! Et effectivement, souvent, on déguise nos tout-petits et on leur fait passer l’Halloween pour les initier mais aussi pour notre propre plaisir plutôt que le leur. C’est un bon point de réflexion !

  2. Magalie Patenaude

    13 octobre 2018 at 8 h 02 min

    Ariane, tu m’as réconcilié avec l’halloween. Suite à ton article, j’ai décidé de réouvrir ma porte cette année, car je vois une version plus écolo à l’halloween. Je vais décorer de façon minimaliste ma maison, je vais me déguiser en empruntant un costume et finalement, je vais offrir des bonbons enveloppés dans des boîtes de carton seulement. Yé ! Un halloween plus écolo, mais un halloween quand même 🙂

    • Ariane

      16 octobre 2018 at 20 h 13 min

      Super Magalie! En espérant que ton initiative écologique en inspire d’autres autour de toi et que l’Halloween redevienne une occasion de rencontrer ses voisins, de créer des liens dans son quartier et de ramasser un peu de bonbons tout en étant écolo !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*