En harmonie avec la terre

Citoyennes lavalloises en action

À vos marques, prêts… plogguez!

Même si «plogging» semble tout droit sorti du vocabulaire d’un ado, il s’agit plutôt d’une nouvelle tendance venue de Suède consistant à ramasser des déchets en joggant! On nettoie l’environnement tout en sollicitant d’autres muscles que ceux utilisés habituellement pour la course (2 pour 1, yes! 😀 ). Alors cette année, c’est décidé, je me lance dans le «plogging» ! Après avoir passée toute l’année dernière à me dire : «Mauzus que les rues sont sales.», je passe à l’action. Avril, avec son Jour de la Terre et la neige qui fond en laissant apparaître des déchets par milliers, me semble tout indiqué pour commencer!

C’est armée de gants de caoutchouc et d’une pince à long manche (version plus relaxe, je suis un peu paresseuse 🙂 ) que je me suis mise à arpenter les rues à la recherche de détritus…et ils ne sont pas trop dur à trouver. Que ce soit des déchets qui s’envolent des poubelles ou les gens qui prennent le sol pour un bac à recyclage devant les boîtes aux lettres communautaires, il y a du travail à faire.  Une fois sur le sol, les déchets vont souvent se retrouver au fil des précipitations dans les bouches d’égouts pour ensuite rejoindre les stations d’épuration. Une fois rendues là-bas, les matières qui auraient pu être recyclées sont maintenant devenues toxiques et inutilisables. Il vaut donc mieux prévenir!

Je me suis également inscrite au programme Terracycle de recyclage de déchets de cigarettes . C’est très simple : je les ramasse puis je leur envoie par la poste (gratuit) afin qu’ils soient transformés en compost (papier, cendre, tabac) et en mobilier extérieur (filtre, emballage plastique). Les mégots sont l’un des déchets les plus répandus dans le monde. Un seul mégot contient plus de 4000 produits chimiques, peut contaminer jusqu’à 500 litres d’eau et prend en moyenne 12 ans à se décomposer. Il n’y a donc pas juste pour nous que la cigarette est néfaste!

Voici un petit aperçu de ma première collecte:

items collectés lors du plogging

La grande gagnante en terme de quantité amassée est la bouteille de plastique suivie de près par la canette d’aluminium. Les verres à café/boissons terminent au 3e rang ex aequo avec les pancartes «stationnement interdit» de la Ville.

J’ai même trouvé un siège d’auto dans les vidanges! Au Québec, M. Fillion de Victoriaville collecte les sièges d’autos usagés pour ensuite les démanteler puis les apporter à un recycleur. Le plastique sert ensuite à fabriquer des planchers et du mobilier urbain. En Harmonie avec la Terre organise d’ailleurs le 9 juin une grande collecte de sièges d’auto usagés. La collecte aura lieu à l’École Paul-Comtois de Laval lors de la Fête des Voisins de Vimont* !

Bref, le plogging va me tenir en forme cette année. Parce que des déchets, il y en a tout le long de l’année, pas juste lors du Jour de la Terre. Idéalement, il faudrait agir à la source en réduisant la quantité de déchets que nous produisons et en les jetant aux endroits appropriés. J’espère que ce sport disparaîtra un jour… en attendant, plogguons !!!

* plus de détails à venir sur la page Facebook d’En harmonie avec la Terre

2 Comments

  1. Wow, vraiment bravo pour ce beau geste!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*